21-12-2018

RoseAnne Archibald, chef régionale de l’Ontario, Theodore (Teddy) Syrette et le chef Dean Sayers (Première Nation de Batchewana), lors du déjeuner pour la paix du YMCA de Sault-Sainte-Marie.
RoseAnne Archibald, chef régionale de l’Ontario, Theodore (Teddy) Syrette et le chef Dean Sayers (Première Nation de Batchewana), lors du déjeuner pour la paix du YMCA de Sault-Sainte-Marie.

Chaque année, pendant la semaine du 17 au 24 novembre, les YMCA partout au pays célèbrent la Semaine de la paix du YMCA dans leurs communautés en organisant de nombreux évènements : déjeuners, évènements jeunesse de causerie et poésie, séances de yoga et plus encore.
 
Cette année, les Associations membres ont poursuivi la tradition d’honorer des membres de la communauté qui, sans bénéficier de ressources spéciales, font preuve d’un engagement à la paix par leurs contributions à l’échelle locale ou internationale. Par exemple, Wade Smith de Halifax a reçu une Médaille de la paix posthume pour ses années de dévouement aux jeunes dans sa communauté en tant qu’enseignant, entraîneur de basketball et mentor. Et Christina Hassan, une étudiante de Calgary, a reçu une Médaille de la paix du YMCA pour avoir aidé à sauver la vie de nouveau-nés et de mères à l’étranger. Elle est la cofondatrice de FullSoul Canada, une organisation à but non lucratif qui équipe des hôpitaux en Ouganda de fournitures médicales afin de protéger la santé et la sécurité des mères et des bébés, notamment pendant l’accouchement.

 
Cherchez les mots-clics #semainedelapaixduymca et #agirpourlapaix pour découvrir plus d’exemples inspirants où la paix est à l’honneur, aux quatre coins du Canada et ailleurs dans le monde. Pour être encore plus inspiré, regardez notre nouvelle vidéo : œuvrer pour la paix. Partiellement filmée lors du Conseil mondial des YMCA à Chiang Mai en Thaïlande plus tôt cette année, cette vidéo rassemble neuf représentants du YMCA dans le monde qui parlent des façons dont leur Y œuvre pour la paix.