Le YMCA a vu le jour à Londres, en Angleterre il y a plus de 170 ans à partir d’une idée qui a germé chez un homme désireux de renforcer sa communauté. De cette simple idée surgit un mouvement qui s’est propagé à travers le monde, inspirant des millions de personnes à favoriser leur épanouissement spirituel, intellectuel et physique. Au fil des ans, nous avons évolué, passant de la révolution industrielle à la révolution numérique, tout en apportant de nombreuses contributions importantes à la société en cours de toute.

Visionnez Une chronologie du YMCA au Canada

Voici un aperçu des étapes importantes ayant marqué le mouvement YMCA, tant au Canada qu’à l’échelle internationale.

1844 – Le YMCA est fondé à Londres, en Angleterre.

George Williams

Un jeune finisseur de vêtements de 22 ans, nommé George Williams, a eu l’idée d’établir le Young Men’s Christian Association, ou YMCA, en 1844, à Londres, en Angleterre, pour contrer les conditions sociales nuisibles à la santé causées par la révolution industrielle. La discussion des pratiques religieuses à l’extérieur de l’église était considérée une notion révolutionnaire.

1851 – Le premier YMCA en Amérique du Nord est fondé à Montréal.

L’idée du YMCA s’est rapidement étendue et les Associations poussaient comme des champignons dans les villes à l’échelle de l’Angleterre et de l’Europe. En 1851, cette idée a traversé les océans. Lorsque le premier YMCA en Amérique du Nord a été établi à Montréal le 25 novembre 1851, un effort à l’échelle locale, ayant pour but d’aider les personnes et les communautés, a été mis en branle. Au début, les YMCA entretenaient des liens étroits avec les Églises protestantes, mais cette tendance a rapidement changé afin d’accueillir les personnes de toutes les autres dénominations religieuses.

1866 – Les Services de guerre du YMCA canadien sont créés.

De 1866 à 1946, les Services de guerre du YMCA offraient un soutien sous la forme de services de loisirs, de religion, d’enseignement et de divertissement aux troupes envoyées à l’étranger. Les employés du YMCA sont devenus réputés pour le soutien moral et réconfortant qu’ils offraient aux soldats canadiens en leur livrant du thé chaud, des fournitures, des biscuits et plus encore.

Années 1880 – Les YMCA du Rail sont bâtis le long des voies ferrées du Canadien Pacifique.

Le YMCA a participé à la croissance du chemin de fer du Canadien Pacifique en soutenant les cheminots à la fin des années 1800. Les YMCA du Rail étaient construits le long des voies ferrées pour offrir des activités récréatives, des salles de lecture, des programmes d’alphabétisation et un hébergement aux travailleurs qui, autrement, n’avaient comme seul divertissement que les saloons. Aujourd’hui, plusieurs YMCA peuvent tracer leurs origines à un YMCA du Rail.

Visionnez l'histoire des YMCA du rail canadiens

1891 – Invention du basket-ball.

Le basket-ball a été inventé en 1891 à la YMCA International Training School, au Massachusetts, aux É.-U., qui devint plus tard le Springfield College. Le Dr Luther Gulick, directeur du service de l’éducation physique de cette école de formation, a assigné à James Naismith, alors directeur d’éducation physique canadien, une classe de garçons qui ne démontraient aucun intérêt pour les exercices et les sports habituels. À partir de ce jour, James Naismith s’est engagé à inventer un jeu pour sa « classe d’incorrigibles ».

En accrochant deux filets de pêche à la balustrade de la piste de course située au deuxième niveau du gymnase, il venait de créer un nouveau sport qui finira par s’étendre à travers le monde. Bien que le basket-ball ait évolué au fil des ans, 12 des 13 règles originales établies par James Naismith sont restées en grande partie intactes.

1892 – Le premier Corps de leaders voit le jour à Montréal.

Le premier Corps de leaders a vu le jour à Montréal, dans le but de faire des directeurs d’éducation physique des leaders dans leur domaine et dans la communauté. Il offrait des cours sur une panoplie de sujets, allant de l’anatomie, la physiologie et les premiers soins, aux réunions de prière pour favoriser l’épanouissement spirituel et le service communautaire. En reconnaissant que les jeunes pourraient également bénéficier d’une formation en leadership, le programme de jeunes leaders du YMCA a été créé en 1906. Un programme similaire a été créé à l’intention des filles en 1948.

1895 – Invention du volley-ball.

William G. Morgan, instructeur au YMCA de Holyoke, au Massachusetts, cherchait à inventer pour ses cours d’éducation physique un jeu qui intégrerait moins de contacts physiques que le basket-ball. Fondé sur une variation du badminton, également appelé « minton », William Morgan a dénommé ce nouveau jeu « mintonette ». Le premier match fut disputé le 2 décembre 1885 par les membres d’un cours de gymnastique composé d’hommes d’affaires. Son appellation a été modifiée en 1896 à volley-ball, afin de refléter l’action qui se déroule pendant le jeu.

1906 – Début des cours de natation en groupe au YMCA.

En 1906, George Corsan, un employé du YMCA de Toronto, a présenté une méthode d’enseignement de la natation très différente. Celle-ci était unique pour deux raisons: les techniques étaient enseignées à un groupe de personnes plutôt qu’individuellement; et avant de mettre le pied dans l’eau, les participants exécutaient une série d’exercices au sol représentant les mouvements de base d’une nage particulière. Ces nouveaux cours de natation ont rapidement connu beaucoup de popularité. En 1910, William Ball, un Canadien, a lancé le programme national d’enseignement de la natation du YMCA.

1910 – La fête des Pères est lancée au YMCA.

La fête des Pères dans sa forme actuelle a été imaginée par Sonora Louise Smart Dodd à Spokane, Washington. Elle voulait en effet honorer son père, un vétéran de la guerre civile qui l’avait éduqué seul, ainsi que ses cinq frères et sœurs. En présentant son idée lors d’une réunion en juin 1910, Sonora a demandé à l’Alliance ministérielle de Spokane et au YMCA de Spokane de reconnaître et célébrer la fête des Pères. L’idée a été approuvée avec enthousiasme et la fête des Pères a été célébrée pour la première fois le 19 juin 1910.

1918 – Une enseignante du YMCA est la première à porter un coquelicot pour le jour du Souvenir.

Moina Michael, une enseignante américaine membre du personnel de l’American Overseas YMCA à New York, est reconnue comme étant la première personne à porter un coquelicot pour commémorer le jour du Souvenir. Après avoir lu poème « Dans les champs de Flandres » de John McCrae, elle a immédiatement pris l’engagement de garder la foi et de toujours porter un coquelicot rouge des champs de Flandre comme symbole du Souvenir afin de servir d’emblème et de « garder la foi avec toutes les personnes décédées ». Le coquelicot reste un symbole du Souvenir au Canada.

1926 à 1959 – Le YMCA joue un rôle important dans la création de 3 universités canadiennes.

Le YMCA de Montréal a été très actif dans la promotion de l’éducation. En 1926, son programme d’éducation est devenu l’Université Sir George Williams, qui deviendra l’Université Concordia en 1974. En 1938, le YMCA d’Ottawa a reconnu le besoin local en études supérieures et a participé à la création du Collège Carleton en 1942, qui deviendra plus tard l’Université Carleton. En 1959, le YMCA du Nord de Toronto a joué un rôle-clé dans l’établissement de l’Université York.

1967 – Les YMCA individuels commencent à parrainer des projets outremer.

Dès leur création, les YMCA canadiens ont fait partie du mouvement YMCA international et ont assisté à la fondation de l’Alliance mondiale des YMCA. En 1889, 41 Canadiens ont accueilli avec enthousiasme le lancement du programme du Service mondial des YMCA au Canada et aux États-Unis. Les secrétaires du YMCA canadien ont aidé à l’établissement de programmes et de YMCA à l’étranger, qui étaient dirigés à l’échelle locale. L’année 1967 a marqué la première occasion à laquelle des Associations individuelles au Canada ont parrainé des projets outremer particuliers dans le cadre de leurs activités du Service mondial, puis ont formé des partenariats avec des YMCA individuels à l’étranger.

1968 – Les YMCA et YMCA-YWCA établissent des programmes de garderie à l’intention des parents sur le marché du travail.

Au cours de la première moitié du 19e siècle, de nombreux YMCA et YWCA dirigeaient des crèches collectives pour soutenir les familles sur le marché du travail bien qu’à l’époque, on ne comptait aucune garderie agréée. Comme de plus en plus de femmes se joignaient au marché du travail pendant les années 1960, un grand nombre de YMCA ont commencé à offrir des programmes de garderie accrédités. En 1967, le YMCA-YWCA d’Ottawa a lancé son premier programme de prématernelle « Bon départ ». En 1972, l’Association était passée à un centre de garderie accrédité puis, une année plus tard, Winnipeg comptait cinq programmes de prématernelle accrédités dans ses centres à travers la ville.

1981 – L’Ordre des Compagnons d’honneur du YMCA est fondé.

L’Ordre des Compagnons d’honneur du YMCA est le plus grand honneur et le prix plus valorisé au sein du YMCA canadien. Il rend hommage aux personnes, bénévoles et membres du personnel, ayant fait preuve d’un leadership exceptionnel tout en élargissant la capacité du YMCA au Canada. Plus de 120 personnes ont été intronisées au sein de l’Ordre des Compagnons d’honneur du YMCA depuis ses débuts.

1984 – YMCA Canada lance la Semaine internationale de la paix du YMCA.

Logo de la Semaine de la paix du YMCA

La Semaine de la paix du YMCA est célébrée partout dans le monde en novembre par les mouvements YMCA. En 1984, YMCA Canada a d’abord lancé un programme national pour commémorer la Semaine de la paix du YMCA au Canada. YMCA Canada a introduit la Médaille de la paix en 1987 pour reconnaître les contributions de personnes et de groupes à la consolidation de la paix dans leurs communautés. En date d’aujourd’hui, plus de 1 100 Médailles de la paix ont été décernées à des personnes et des groupes.

2006 – Le programme Apprendre en jouant du YMCA est déployé dans les garderies du YMCA.

Le programme Apprendre en jouantMD: une méthode du YMCA aide les enfants de la naissance à 6 ans fréquentant une garderie du YMCA à découvrir l’apprentissage par le jeu créatif. En 2006, le programme a été déployé pour la première fois dans les services de garderie du YMCA à l’échelle nationale.

2016 – Le curriculum de programme avant et après l’école commencera à être implanté

Dès 2016, le curriculum Un lieu où créer des liens du YMCAMD commencera à être implanté dans tous les programmes avant et après l’école du YMCA au Canada. Le YMCA deviendra ainsi le seul organisme au Canada doté de services avant et après l’école structurés.